Kin BasketBall

GOMA-RDC : LE BASKET POUR LES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP : De l’espoir à l’horizon

Le basket-ball en fauteuil roulant, couramment appelé basket fauteuil ou handibasket, est un handisport dérivé du basketball. Il est une des plus vieilles des disciplines sportives pour les personnes en situations de handicap. C’est vers la fin de la Seconde guerre Mondiale, que des soldats blessés ont joué pour la première fois à des sports collectifs en fauteuil roulant. Cette pratique arrive en RDC, d’abord à Kinshasa où les personnes en situation de handicap jouent couramment au Basket et participent à différents tournois internationaux. Le jeu séduit d’autres villes mais impossible de le réaliser car ce sport exigent des fauteuils adaptés pouvant leur permettent de tourner très rapidement sans tomber en arrière.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

LE CICR GRACE A SON PROGRAMME DE READAPTATION PHYSIQUE DOTE LA LIGUE PARALYMPIQUE DU NORD-KIVU DES FAUTEUILS ROULANTS

A travers son programme de réadaptation physique (PRP), le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) apporte son soutien aux structures qui encadrent des hommes et des femmes, enfants et personnes âgées atteints d’une déficience due à une blessure de guerre afin de leur donner une raison d’espérer, un moyen de s’amuser, un cadre de détente.Au mois de mai dernier, le CICR a remis officiellement 15 fauteuils roulant à la ligue paralympique du Nord Kivu. Les jeunes bénéficiaires ont été, on ne peut plus heureux de savoir qu’ils peuvent également s’amuser comme les personnes valides.

_DSC0082

Patrick KAGIRANZI un jeune en situation de handicap de 21 ans et capitaine de l’équipe de handibasket de Goma revient sur son histoire et nous fait part de sa satisfaction : « J’ai perdu la mobilité de mes jambes depuis que j’avais deux ans. J’ai été atteint de la rougeole et dès lors je suis devenu handicapé. J’ai eu du mal à être scolarisé normalement mais j’ai été envoyé à SHIRIKA la UMOJA pour les soins. En2000 j’ai commencé à jouer au siting volley ball et au sitball et c’est depuis le mois de mars de cette année que nous avions monté une équipe de Basket sur fauteuil roulant et grâce au CICR, nous voici dotés de ces 15 fauteuils pour notre équipe. Nous espérons qu’un jour nous participerons aussi dans des championnats nationaux et pourquoi pas aux jeux paralympiques à travers le monde. »

« Le sport a vraiment changé notre vie », déclare maman Thérèse Mabulay présidente de la ligue Paralympique du Nord Kivu, « alors que j’étais élève, je faisais de l’athlétisme avant de perdre la mobilité de mes jambes et dès lors nous nous sommes réunis au sein de l’Association ASAM(Actions Solidaires Amka Mulemavu). En 2008 nous avons monté une équipe d’athlétisme sur fauteuil roulant et en 2012 nous avons participé aux Jeux Paralympiques de Londres avec deux athlètes, une fille et un garçon. » Et quant au basket, continue-t-elle, « nous ne venons à peine que de commencer à apprendre à nos jeunes garçons et filles l’importance du sport et on espère que ça changera quelque chose dans le quotidien des personnes en situation de handicap de chez nous au Nord-Kivu. »

Thérèse MABULAY au centre AMKA MLEMAVU

Thérèse MABULAY au centre AMKA MLEMAVU

Selon Thomas Leblanc du PRP-CICR, cette activité de remise des fauteuils roulants à la ligue paralympique du Nord-Kivu est une première dans le processus par lequel des efforts sont faits afin d’assurer que toutes les personnes en situation de handicap, quelles qu’elles soient et d’où qu’elles viennent puissent réaliser leur potentiel dans la vie et soient utiles dans la société  qui les rejettent trop souvent. S’ils comprennent qu’ils peuvent faire du sport alors que c’est  une activité complexe pour une personne en situation de handicap, alors ils s’intègreront facilement dans d’autres activités communautaires à leur portée dans leurs milieux.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Cette activité de remise des fauteuils par le CICR à la ligue paralympique de Nord-Kivu a été rehaussé de la présence des quelques autorités provinciales dont le colonel MAOMBI, chef du bataillon des blessés de guerre dans l’armée, qui est également en situation de handicap et vice-président de la ligue paralympique du Nord-Kivu.

Signalons que parallèlement, un terrain adapté de sport (basketball &volleyball) a été construit par les Frères de la Charités dont la structure Shirika la Umoja s’occupe des personnes en situation de handicap Il a été inauguré à Goma et mis à disposition des personnes en situation de handicap le 31 Mai 2014. Le CICR, de son côté, initiera une série d’activités similaires au Sud-kivu dans la ville de Bukavu d’ici le mois d’Août de cette année.

 

Laisser un commentaire