Kin BasketBall

HANDIBASKET: Le CICR fait un don de dix fauteuils roulants à l’ACOSHI

Sans titre-1Vingt-trois  ans après sa création, c’est la première fois que l’ACOSHI ( l’Association Congolaise des Sports pour Handicapés et Invalides) reçoit du matériel adapté pour la pratique du basket-ball en fauteuil roulant. En effet, jeudi 31 octobre 2013, le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) fait un don de dix fauteuils roulants pour les basketteurs de l’association.

Monsieur Robert Dikazolele, Secrétaire Général de l’association et éducateur physique, nous a confirmé que c’était lors de la célébration de la journée internationale des personnes vivants avec handicap, le 03 décembre de l’année dernière, que quelques membres du CICR  ont apprécié la prestation des basketteurs en fauteuils roulants lors d’un match d’exhibition au stadium des martyrs.

« Je ne savais pas qu’il y avait des membres du CICR qui regardaient le match de basket. Ils ont vu les jeunes en train de jouer et se sont demandés pourquoi ils n’avaient pas le matériel qu’il faut. Les fauteuils roulants qu’ils utilisent ne sont même pas pour le basket mais ce qu’ils réalisent dépasse l’entendement. C’est ainsi qu’ils ont promis de nous aider mais qu’il fallait avant tout que nous leur présentions notre projet, quant au développement  du basket-ball en fauteuil roulant, afin que l’action puisse bénéficier à un grand nombre de personne en situation d’handicap ».

Le projet de vulgarisation du basket-ball en fauteuil roulant étant accepté, outre les fauteuils, il est également questions d’acquérir plus de matériel, de construire et aménager certains terrains de basket à travers le pays, de former des encadreurs, des animateurs, tout ceci dans l’optique de favoriser la cohabitation, c’est-à-dire, que les personnes valides et celles en situation d’handicap utilisent les même terrains.

« Cette cohabitation fera que les uns puissent mieux connaitre les autres et que l’intégration se fasse d’une manière plus crédible telle que ça se passe ailleurs. Que ce ne soit plus un tabou. »

Après des années de lutte pour promouvoir cette discipline, enfin, des personnes de bonne volonté ont su apprécier le travail de cette association.

Pour cette fin 2013, l’ACOSHI prévoit d’organiser, avec le CICR, un petit match de basket-ball au Grand Hôtel de Kinshasa, lors de la journée internationale des personnes vivants avec handicap. Et en début 2014, l’association souhaite mettre en place un championnat. Pour cela elle devra le programmer parallèlement à celui de la LIPROBAKIN et les prévenir.

« Nous allons travailler avec la Ligue pour planifier notre championnat parce qu’en fait l’unique terrain qui peut accueillir nos fauteuils roulants c’est celui du stadium des martyrs. Et comme il est surexploité, nous allons voir quel timing nous sera accordé pour que nous n’empiétons pas sur leur championnat. Nous voulons travailler en harmonie. »

Espérons que la Ligue, contrairement à la saison dernière, daigne réponde à cette requête.

Laisser un commentaire